Gaume Paintball


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Comparatif Lanceurs de Poing Tiberius / Tippmann / Rap4 ect

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Comparatif Lanceurs de Poing Tiberius / Tippmann / Rap4 ect   Ven 20 Mai - 20:16

[url]Les modèles retenus

Constructeur Modèle Calibre
Kingman Eraser .43
Kingman Chaser .43
RAP4 RAM (toute une gamme) .43
RAP4 T68 .68
Tippmann TPX .68
Tiberius T8 .68
Tiberius T9.1 .68
Warsensor Zeus G1 .68
Warsensor Zeus G2 .68
Warsensor WSP .68
32 degrees delta68 .68
32 degrees PT extrem .68
Hangar 18 CQB .68
BT SA-17 .68

Les marqueurs, un par un

Kingman Eraser/Chaser



Je les place ensemble car ils sont i-den-tiques, si ce n'est une culasse en alu pour l'Eraser, alors qu'elle est en polymère pour la Chaser (de là à justifier la différence de prix...).
Le site officiel l'affiche entre 1.6 et 2 Joules... on verra plus loin ce qu'il en est.
La première impression qui me vient en matant les photos et en lisant les manuels, c'est "compact". En effet, ses dimensions: 22*3.81*17.145 cm en font l'un de plus petits lanceurs du marché. Mais ne vous laissez pas surprendre: il a été plutôt bien pensé!
Parmi les très bons points:
La sparclette est intégrée à la poignée mais séparée du chargeur: pas de perte de gaz et un bon équilibrage
Le réglage de la vélocité est -relativement- simple: on glisse une clé Allen sous le canon et on tourne...
Chargeur de 15 billes! Cherchez pas, y'a pas mieux.
ATTENTION
chargeur de 15 billes, donc ce n'est PAS un lanceur stock class selon le règlement de la FPS
Field strip: en cas de casse ou de jam, sortez le chargeur, mettez la culasse en position d'armement (il y a un cran) et passez tranquillement votre swab par l'orifice du chargeur, replacez le chargeur... votre marqueur est paré en moins de 5 secondes (avec de l'entraînement)!
Économe en CO2: entre 60 et 80 tirs avec une seule sparclette!
Bougrement précis (grâce à la faible vélocité des billes)
Livré avec un bouchon de canon, un swab, un jeu de clés et de joints de rechanges, 2 sparclettes et 100 billes.
Le Chaser est dispo avec culasse argent, jaune gold ou noir. Le Eraser est dispo en vert, gris titane ou noir.
150 USD FdP out pour le Chaser, soir à peine plus de 116 euros à cette date... (il est à 225 chez Atomik... 188 USD FdP in chez prixusa)

Les mauvais points:
Comme vous vous en doutiez, 2 joules, c'est pas vraiment Byzance... on dépasse difficilement les 200fps (les 250 fps du site officiel sont "étranges"). Certes, ça rend le lanceur précis, mais au-delà de 18m (60 pieds), vous allez sérieusement galérer pour toucher quelque chose... Et au-delà de 36m (120 pieds), les impacts risquent fort de ne pas être valides (la bille n'a même pas assez d'énergie cinétique pour éclater...)!
Vous pouvez compenser en tirant "en cloche" mais à moins de descendre d'un archer Anglais d'Azincourt, autant oublier tout de suite l'idée...
Aucun rail ni système de montage d'accessoire... Mais qui a besoin d'une lunette pour tirer à 15m?
Pas moyen de changer ou d'adapter un canon... Mais là encore, pourquoi faire?

avis:
Le lanceur de scénario idéal comme arme de réserve: plus de billes? lanceur principal jammé? aucun problème: je dégaine le Kingman et ça laisse le temps de voir venir...
Pour les pistoleros, n'y pensez même pas: à moins de vous la jouer Splinter Cell jusqu'à moins de 20m de vos cibles, vous serez descendu largement avant d'avoir pu les avoir à portée.
N'en faites donc pas votre marqueur principal.
Les fluos n'y trouveront AUCUN intérêt (à par les couleurs, qui rendent pas trop mal à mon goût), à moins de jouer indoor (et encore, je suis pas certain que le laser tag ne soit pas plus économique).

RAP4 RAM



Derrière ce nom barbare se cache un fabricant qui a fait couler pas mal d'encre et de peinture ces dernières années...
A l'origine fournisseurs de l'armée US en matériel d'entraînement, leur cahier des charges stipulait que leurs répliques devaient être aussi proches des originaux que possible.
ATTENTION:
Le matos de chez RAP4, y compris la gamme de lanceurs RAM, est particulièrement borderline au niveau des lois européennes: certains modèles sont vraiment à s'y méprendre
similaires à de véritables armes à feu (la marque est d'ailleurs interdite de distribution au Canada).
Notez également que certains de leurs produits sont utilisés pour le maintient de l'ordre dans certains pays (billes à la poudre de capsaïcine, marqueurs >350fps, ...). A vous de voir avec votre conscience si ça vous dérange ou pas, c'est pas mon problème...

Du Sig Sauer 226 au Desert Eagle en passant par le Walther P99 et le Glock 17, les marqueurs de poing RAP4 ont un look indéniablement réaliste.
L'éventail de la gamme offre des options aussi incongrues qu'un réservoir interne fixe rechargeable sur le même principe que les grenades M203, un système blowback (la culasse recule à chaque coup et reste bloquée si le chargeur est vide, "comme un vrai"), ou des "douilles" en matériau biodégradable ou en alliage conçues pour contenir les billes et s'éjecter après le tire (pour faire "encore plus vrai").

Avantages:
Idéal pour le Milsim. Même s'il y a de très grandes chances que ces produits soient livrés en Europe avec un gros nez rouge façon Bozo le Clown ou une culasse bleu électrique anodisée, ces répliques sont vraiment parfaites, tant au niveau du poids que du format!
Toujours pour les fans de Milsim, les douilles qui s'éjectent, ça en jette (soyez écolos, prenez-les biodégradables... Sinon, en fin de partie, passez le terrain au détecteurs de métaux, c'est vous qui voyez)
Les versions sans sparclette se rechargent avec une bouteille de CO2 portable et leur rechargement prend à tout casser 2 secondes (comme pour un briquet à gaz).
Avec une portée effective de 35m environs et une portée maximale de 50m, on est bien au-dessus du Kingman. Et avec une vélocité réglable de 220 à plus de 300 fps (RAPPEL: on est en France, soyez réglos, ne dépassez pas les 10 Joules, soit 263fps pour une bille de 3,1g en .68 donc un peu plus de 280 pour du .43), la précision est au rendez-vous.
Amis fluos, si ça vous intéresse, RAP4 sort ses pistolets avec des culasses bleues, vertes, argent... bref, un peu de couleur dans ce monde de brutes.
Dotés de chargeurs 9 coups (7 seulement avec les "douilles"), ils sont théoriquement
valides pour les compet.
Une seule sparclette vous assure 30 à 40 tirs.
Construits à l'origine pour l'armée US, ils sont robustes et d'un entretient assez aisé.
A 250 $US (200 en promo pour la copie de Glock17), FdP out, et avec l'euro à 1.28$, on reste dans des prix raisonnables si vous l'achetez là-bas... Comptez 250 euros minimum (FdP out) pour la copie du Walther P99 en France.

Inconvénients:
Très (trop?) semblables aux vrais, ils risquent de vous poser problème en cas de contrôle (le calibre .43 peut passer pour du .40 S&W), et même avec des papiers en règle, c'est toujours une plaie de perdre 3/4 d'heure à expliquer à m'sieur l'agent que non, c'est pas une arme, j'vous assure!
Un Desert Eagle .50 qui ne vous défonce pas le bras, c'est.... dérangeant.
Les douilles, ça fait peut-être bien dans les films ou sur les vidéos de Milsim, mais à part ça, c'est pas spécialement utile...
Rien, mais alors rien de standard... Au mieux on arrive (difficilement) à trouver des kits pour jouer en remote, mais si vous n'êtes pas vraiment branché Milsim (en clair si vous n'avez pas un lance-grenades avec le quick charger), vous serez définitivement condamné à la sparclette.
Pareil pour les accessoires: en dehors de ce qu'on trouve en armurerie (laser, lampe tactique...), vous pouvez oublier tout espoir d'y adjoindre un loader ou de changer le canon par celui de votre spyder favori.

avis:
Sans doute l'idéal pour un Big Game à la limite du GN, il fait un excellent marqueur d'appoint, voir un marqueur principal pour les pistoleros (qui pourraient être tentés d'en prendre deux).
Ceci dit, on garde le problème de la portée, toujours assez faible.
D'un point de vue pratique, vu le bazar actuelle au niveau de la législation, attendez un peu que tout ça se tasse avant de vous offrir ces répliques qui pourraient bien se retrouver proscrites avant l'hiver...

RAP4 T68



On attaque maintenant les marqueurs en .68!
A ceux qui se disent "enfin des vrais guns avec des boules!", je conseille la lecture de l'encadré "un peu de physique" (oui, c'est un gros pavé).
Maintenant que vous avec compris que les lanceurs en .68 seront majoritairement moins maniables, on peut attaquer.

Le T68 n'est pas à proprement parler un pistolet: c'est une plateforme modulable. La plupart du temps, il est vendu avec un canon, une crosse contenant une bouteille ou le remote kit, un adaptateur pour loader, une lunette tactique, un lance-grenades etc...
Il est la base même de toutes les répliques de fusils d'assaut et PM de chez RAP4 (y compris ceux utilisés par l'armée US)
Mais pour ceux que le pistolet seul intéresse, RAP4 le vend aussi "nu", et c'est de ça que nous allons parler ici.

Avec une portée effective de plus de 40m et un chargeur de 10 coups, il est potentiellement valide pour les compet.
Ce semi-auto peut être équipé en électronique et supporte des cadences de tir de 16BPS maxi!

Les avantages

Bonne prise en main grâce à sa poignée recouverte de "caoutchouc".
Robuste: fabriqué pour les militaires US (qui sont loin d'être des modèles de tendresse et de précaution...).
Changement de sparclette simple (fabriqué pour les...) et rapide.
Modulable: Vous en faites ce que vous voulez, fusil d'assaut, PM ou simple pistolet, avec ou sans loader etc...
Le chargeur s'installe dans un rail: changement rapide et efficace.
Précis (une fois qu'on a choppé le coup).
Besoin de plus d'autonomie en billes? un chargeur 20 billes est dispo (ajoutez un canon de 10" et ça se verra à peine).
"Comme les vrais", la culasse se désarme lorsque vous êtes à sec de bille. Il faut recocker et c'est reparti.
Bottom-Line et remote line possibles. Ce gun tire aussi bien en air qu'en CO2 ou en nitro (par contre... c'est autorisé, maintenant, en France? )
Facile à nettoyer.

Système anti double-feed efficace

Les inconvénients

Pas vraiment conçu pour cet utilisation, il n'est pas super équilibré.
"Comme les vrais", la culasse se désarme lorsque vous êtes à cours de billes. Il faut
recocker.
20 à 25 coups par sparclette, c'est léger... heureusement qu'elles sont rapides à recharger!
ATTENTION: pas mal d'utilisateurs recommandent de bien vider la sparclette (tirer à vide) avant de l'éjecter car le joint aurait tendance à se faire la malle!
La sparclette est sous le canon, avec un système à percussion (vous tapez littéralement le cul de la sparclette pour la percer)... des tas d'histoires de self-full face commencent comme ça...
Retirer la sparclette est encore plus dangereux (et là, c'est pas une blague).
"comme un vrai"... avec le recul (mais on s'y fait vite, parait-il)...
Bruyant (mais j'ai vu bien pire).
Tendance à casser les billes (la tension du ressort de chargeur les empêche de descendre correctement, problème résolu avec un adaptateur et un loader standard).
Joint du bouchon à sparclette problématique: il se dessèche (sans doute sous l'effet du froid). résultat, certains se trimballent avec leur pot de graisse et font une application à chaque changement de sparclette, ce qui rend le changement rapide beaucoup moins... rapide
Pas de rail pica! Un comble pour ce monstre de versatilité!
Sparclette à l'avant, chargeur à l'avant, canon à l'avant.... C'est pas très équilibré, ça, madame!

avis:

Un bon milieu de gamme dans sa catégorie... Si vous jouez scénar ou camo, vous en viendrez très vite à le modifier pour en faire votre marqueur principal (avec un canon M4, une crosse-adaptateur remote line, un adaptateur pour loader etc...), ce qui est une bonne idée si vous êtes trop fauché pour vous payer tout de suite un lanceur scénar.
En effet, à 125$
prix constructeur, il est quasiment imbattable en rapport qualité/prix sur ce segment de marché et pour le prix d'un Kingman, vous avez la base de votre futur lanceur scénar.
MAIS, si vous n'avez PAS l'intention de l'upgrader dans ce sens, je ne vous le recommande pas: autant taper dans les "vrais" lanceurs de poing conçus comme tels! [/url]

[url]Tippmann TPX



Une longueur de 27.62cm pour un poids à vide de 765g, on pourrait penser qu'il s'agit d'une belle bête tout en alu (genre SL68-II) aux finitions superbes...
Ben non.
C'est tout en plastoc (enfin, en polymère) pas beau.
Bon, c'est pas le plus important, mais quand même, on a la désagréable sensation que ça vaut pas le prix (plus de 200$)...
Quand on dissèque la bête, ça s'explique déjà mieux: les pièces métalliques et la ligne d'air (elle aussi en métal) comprenant un régulateur et une détente (métallique) qui ne perfore la scparclette qu'au premier tir (ça c'est une idée qu'elle est bonne), on se rend compte que tout est condensé et que, finalement, il est plutôt bien équilibré (et accessoirement, que 200$ pour une horlogerie pareille, c'est pas si cher)!
En parlant de la sparclette, celle-ci se charge aisément, avec un mécanisme à baïonnette (1/4 de tour). Facile à changer, même avec des moufles (mais qui fait du paint avec des moufles? )
Le chargeur dans la crosse contient entre 7 et 8 billes selon les versions (soit jusqu'à 9 en combat load) et dispose de hublots permettant à tout moment de savoir ce qu'il vous reste.
Un hublot supplémentaire sur le dessus vous permet de voir le contenu de la chambre (encore une idée qu'elle est bonne)
Le pas de vis du canon permet d'y adjoindre les canons A5 et X7 de chez Tippmann, mais aussi ceux du BT4.

Avantages
Livré avec 2 chargeurs, un kit de maintenance et une valisette "deluxe", ça fait plaisir.
Il a du punch (il monte sans problème à 300 fps, ce qui est le MAL
), mais ça se règle facilement (comme toujours, à coup de clé Allen).
Le chargeur est vraiment pratique et se change en un clin d'œil grâce au système de libération rapide.
Le chargeur ne coûte pas un bras (dans les 15$) et se nettoie à l'eau (pensez quand même à sécher le ressort pour éviter la rouille).
Il semble assez précis à moyenne portée (25-50m).
Le nouveau chargeur Tru-Feed serait compatible First Strike (ce n'est qu'une rumeur, assez vague pour le moment).
Pas mal de détails sympas et d'idées pas idiotes (hublots, trigger-puncture: la détente perce la sparclette, etc...)
Il ne fuit pas (pourtant, quand on voit l'intérieur, c'est ce qu'on pourrait craindre).
Jusqu'à 32 billes par sparclette, c'est un des plus économes en gaz!
La garantie est, paraît-il, très efficace et le SAV réactif à souhait.
Un anneau à la base de la crosse permet d'y adjoindre une dragonne.
Manuel d'utilisation complet avec vues éclatées bien documentées.
Rail picatinny sous le canon.
Relativement léger à vide (beeeen, le plastoc, c'est pas lourd), mais surtout bien équilibré et maniable (avantage du chargeur dans la crosse).
Adaptateur remote line intégré.

Inconvénients
Manuel traduit par un robot à l'intelligence très artificielle... Extrait choisi: "Si votre marqueur a le kit facultatif de l'adaptateur de ligne d'air à distance installé, n'enlevez pas le cartouche de réserve d'air jusqu'à vous suivez les instructions d'enlever le cylindre de réserve d'air aux instructions L'adaptateur de ligne à distance facultatif (voyez page 21)" (sic transit). Heureusement, il y a la VO (ou la version espagnole qui semble un peu moins "pitit nègwe").
Le système de chargement est... étrange: en cas de libération du chargeur, si celui-ci n'est pas vide, vous perdez 2 billes, qui tombent sans autre forme de procès... Le chargeur Tru-Feed est sensé améliorer les choses, mais à vous de voir si ça vaut le coup de perdre en autonomie pour ça...
Le joint du boulon de la valve d'air aurait tendance à casser les billes (déformation à cause du carter en polymère). Tippmann procède apparemment au remplacement du carter sur simple demande.
La sparclette est sous le canon, mais
aucun risque de ce côté: bouchon à baïonnette, trigger-puncture.... bref, c'est sécurisé! Le seul truc, c'est qu'il faut se souvenir qu'il faut une pression sur la détente pour percer la sparclette avant de pouvoir tirer...
Rail pica sous le canon... pas pratique pour une lunette (mais qui mettrait une lunette là-dessus) ou un red dot. Il vous reste la flashlight ou le laser ou les deux (oui, c'est un ensemble -vendu 150$- qui contient une torche sur laquelle est monté un laser... oui, à ce prix, moi aussi je préfère le faire moi-même).
Pas d'adaptateur pour loader (y'en a pas, et y'en aura jamais, pas possible, niet, nein)

avis

Là, on commence à entrer dans le vif du sujet... C'est typiquement le genre de lanceur qui conviendra à un pistolero fondu de scénar.
Si tel est votre cas, prévoyez un budget "chargeurs" et "sparclettes" (sauf en choisissant l'option "ligne à distance" ) si vous comptez participer à un big game!
Prévoyez aussi la tac vest avec les poches à chargeurs et des tubes en pagaille.
Pour l'aspect "camo", il a un look sympa, une maniabilité tout à fait honorable, le rail pica qui va bien... Son seul "défaut" est peut-être sa cadence maximale de... 8BPS!
Assurément, vider un chargeur en une seconde n'est sans doute pas une méthode très rentable.
Mais si ce doit être votre arme de backup, alors vous avez là de quoi tenir héroïquement le fort...
Amis fluos, vous y trouverez aussi votre compte, à condition de changer de canon pour quelque chose de légèrement plus adapté (hammerhead? A5? Tippmann Sniper?).
Bon, là encore, la capacité du chargeur est un handicap certain...
Maintenant, si vous jouez la précision plutôt que l'avalanche de tirs, vous ne serez pas déçu! [/url]

[url]Tiberius 8.1 et Tiberius 9



et le T9


Bon, tout d'abord, pourquoi 8.1?
Aucune différence, si ce n'est que la version .1 est compatible First Strike et (en théorie
) moins sujette aux fuites (voir plus loin). Pour faire bonne mesure, Tiberius a amélioré le système permettant de brancher une remote-line, rajouté un rail pica sous le canon et complètement repensé le chargeur (on y viendra plus tard).

Je vais présenter également le T9 ici, car ils sont construits sur le même modèle

Tout en alu et composites, un poids de 975g (chargeur compris), des dimensions compactes (canon+chambre sur 7 pouces, une longueur totale de 26.67cm, une hauteur totale de 22.225cm), une course de détente d'un peu plus d'1cm, un double ball detent en caoutchouc (pour éviter les double feeds... Certains trouvent que ça rend le tir plus précis, mais je pense pour ma part que cette sensation est surtout due au régulateur), livré avec un manuel très complet (Les dessins techniques et les éclatés sont propres et quasiment aux normes de l'industrie mécanique, ce qui est loin d'être toujours le cas) et dispo en version black, silver ou black/silver.
Il est un peu plus compact que le TPX et son prix est sensiblement identique (dans les 190 $ chez prixUSA, donc dans les 250-290 euros chez nous).
Prévu pour fonctionner en CO2, il est doté d'un régulateur qui lui permet d'être efficace par tout temps.

Pour le T9, la pression de détente est de 907.18 grammes (2 livres).

Le T9 est un peu plus complet, et sa conception ressemble dans l'esprit à celle du T68 de chez Rap4.
Il sert en effet de plateforme pour moult accessoires permettant d'en faire un monstre si le cœur vous en dit et si votre banquier est d'accord. Crosse, remote-line, coude pour hopper, cannons divers, rails pica à gogo, bipieds, silencieux (fake ou non) etc... (je vous fais grâce des optiques et autres nightvision).
Tiens, puisqu'on en est au canon... Il est conçu en "étages" pour éliminer les turbulences autour de la bille, ce qui semble assez efficace. Ajoutez-y des munitions First Strike et vous avez un poushka capable de vous peinturlurer un gus à 76 m avec une précision relativement acceptable!

ATTENTION

Tiberius a sorti le 8.1 pour une bonne raison: corriger les erreurs du 8!
En effet, la version d'origine présente de sérieux inconvénients:
Une clé est nécessaire pour changer la sparclette (système à vis, donc perte de gaz).
Le chargeur est incompatible First Strike (mais il serait possible de faire échanger les anciens contre les nouveaux.
Mal conçu, il aurait tendance à fuir (il semblerait même que le problème ne se soit pas limité au seul chargeur).
Pas de remote-line (bien qu'il existe des kits de conversion).


Gadget (?) rigolo: un compteur intégré au chargeur permet de savoir combien de fois vous l'avez éjecté.


Avantages:

Léger, compact, maniable.
Le gaz restant dans le circuit entre la valve et le régulateur "éjecte" le chargeur si vous le libérez, rendant ainsi le rechargement plus rapide.
Compatible First Stike (en 8.1 et 9 ).
Précis.
Portée carrément acceptable (efficace à plus de 25m, utile jusqu'à 50m, voir plus si affinité et First Strike).
Accessoires: kits de relooking (8 et 8.1 ), cache-flammes et silencieux... Pour le T9, c'est carrément toute une panoplie d'accessoires.
Peu de pièces mécaniques lourdes en mouvement, donc moins de recul.
Livré avec les accessoires pour passer en remote-line.
Chargeurs 17 billes dispo (mais pas vraiment pratiques car basés sur le modèle "8.0" du chargeur et sans possibilité de remote-line)
Compatible hopper (T9)
Field strippable
Rapidement modifiable: passez du sniper au pistolet en quelques secondes (T9)
1 sparclette permet de vider 3 fois votre chargeur
Manuel complet et dessins techniques au poil!

Inconvénients:

Nombreuses fuites: beaucoup de joints, donc beaucoup de risques.
Entretient complexe: Prévoyez une bonne heure chaque mois pour tout démonter et tout huiler.
Entretient coûteux: A chaque démontage-remontage, il faut
tirer une dizaine de coups à vide pour que les joints et pièces se remettent en place.
Réglage coûteux: entre chaque tir au chronographe pour le réglage, il est recommandé de tirer une ou deux billes "pour rien".
8 billes par chargeur, c'est peu.
En remote, changer le chargeur = débrancher le mamba, changer de chargeur, rebrancher le mamba...

avis:
Pas grand-chose à dire: les faiblesses qui handicapaient la version 8 ont largement été compensées par la version 8.1 qui apporte en prime quelques améliorations!
C'est une rolls dans le domaine des lanceurs de poing...
Mais il faut avoir le budget sparclettes/joints qui va bien et/ou passer en remote. Ceci dit, il vaut largement le coup, tant pour les camos (qui préfèreront le T9) que pour les pistoleros (plutôt intéressés par le 8..
Les joueurs fluos apprécieront sa précision et prendront plutôt un T9, sur lequel ils peuvent adapter un hopper (attention dans ce cas à ne pas prendre un modèle qui "pousse" trop). N'oubliez pas non plus la cadence de tir: environs 13-14 BPS maxi
(ce qui est déjà tout à fait correct pour ce type de marqueurs)! [/url]

source :http://www.teamsauvage.fr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comparatif Lanceurs de Poing Tiberius / Tippmann / Rap4 ect   Ven 20 Mai - 20:19

[url]Warsensor G1, G2 et WSP

WSP


G1


G2


Regroupage d'une gamme.

Le G2 n'est autre que l'évolution du G1 et le WSP une version améliorée du G2. Entre les deux premiers, 90% des pièces sont les mêmes, tandis qu'entre le G2 et le WSP, on ne change que 15 à 20% des pièces... (tout du moins c'est ce qui ressort de l'étude des diagrammes éclatés...).
Soyons clair: à l'heure où j'écris ces lignes, mettre la main sur autre chose qu'un G1 en Europe est très difficile.
En effet, leurs seuls distributeurs officiels disposant d'un site web sont anglais ou Allemands.
Pour les Anglais, ce sont en réalité des installations qui commandent leur matos direct constructeur, et pour les Allemands -bien que je ne le parle pas- j'ai cru comprendre qu'ils ne l'ont pas encore (ou plus du tout, ou pas encore les derniers modèles), pareil pour l'Espagne et le Portugal. Seuls les Belges et les Français semblent proposer le G1 à la vente.
Afin de pouvoir poster ce review dans les temps, j'ai négligé l'Italie et les autres pays aux langues barbares et/ou aux alphabets non-latins.

Loin de moi l'idée de bâcler l'affaire, mais n'ayant pas de retour de la part d'utilisateurs européens en quantité suffisante, je vais me borner à la seule vision purement technique (les avis des ricains étant très partagés et assez loin de nos préoccupations).

Commençons les présentations.
Warsensor, tout d'abord, est une société canadienne Québécoise qui fournit également des répliques d'AK 47 et dérivés aussi bien pour les joueurs camos que pour les forces de sécurité de divers états. Ils produisent également toute une gamme de vestes tactiques assez sympa et des gilets hydratants (un harnais porte-bouteille avec des emplacements pour sparclettes, des poches à tubes ou pots, une vessie de boisson -non fournie, la boisson, faut pas déconner- et un flexible pour en boire le contenu).

Le design du G1 est sensé être pompé sur celui du Beretta M92. En comparant les deux, de nuit, par temps de brouillard, avec un bandeau et en chantant du Gilbert Montagné, on trouvera peut-être une vague ressemblance (surtout si on vire l'affreux tube loader, en fait). La poignée ergonomique tient plutôt bien en main et, vu qu'elle est en matière caoutchouteuse, ne risque pas de glisser. La vélocité annoncée pour le G1 est entre 250 et 310 fps, ce qui semble convenable, sans plus.
Bien que fonctionnant sur sparclette (c'est d'ailleurs tout un drame mais nous y reviendrons), il est "bottom-line ready" (comprenez "faudra raquer", mais on y reviendra aussi).
Le système de changement du tube loader (10 coups
) est simple et efficace du moment que vous n'avez pas deux mains gauches.
Il est cependant possible de monter un hopper.
Le G1 est annoncé fièrement "rail RIS intégré". Dans les faits, trois malheureuses encoches au format Picatinny usinées sous le compartiment sparclette (lui-même situé sous la bouche du canon, lui-même situé juste sous le tube loader... vous commencez à voir...?).
Le canon, c'est tout un poème... sur 2,5 cm (1 pouce)! Tout le reste, c'est le corps du soufflant, la chambre...
Le manuel est plutôt bien fait, les schémas sont assez clairs, et les photos aux rayons X (sisi, comme à l'hôpital) inédites (bien que d'une utilité discutable).
Le réglage de la vélocité se fait à la main, mais
doit
être déverrouillé à l'aide d'une clé Allen (ce qui le rend conforme aux règles de la FPS).
Il n'y a PAS
de régulateur SAUF si vous achetez les modules bottom/remote-line.
"Les" Ben oui: un pour l'air, un pour le CO2, c'est pas pareil et chacun est vendu séparément.
Côté consommation, comptez 20 coups par sparclette, soit un changement de sparclette tous les 2 chargeurs.

Le G2, c'est le G1 avec un corps légèrement différent, deux rails Pica sur les côtés (pour le coup, ils se sont pas foutu du monde: le rail court sur toute la langueur du lanceur) et livré avec un canon de 6 pouces en plus du petit machin 1 pouce d'origine.
Le changement de corps du G2 lui permet de recevoir plus d'accessoires que le G1
Notez que le G2 est dispo en version chromée qui lui donne un look plus... enfin moins moche.

ATTENTION:
tout comme les Tibérius , ces marqueurs ont reçu des modifications par rapport aux premières versions mises en vente. Je vous parle ici des modèles G1+ et G2+! Les versions d'origine sont dotées d'un bouchon de sparclette tool-less qu'il est quasiment impossible d'enlever avec des gants (et même sans, si vous avez un peu trop serré) tandis que la version "+" dispose d'un levier sous la forme d'une vis coaxiale au logement de sparclette (reconnaissable: on dirait un téton qui pointe sous le canon... Vous aurez d'ailleurs à ôter tout accessoire qui dépasse du canon de base pour pouvoir dévisser rapidement). De même, le chargeur "+" est doté d'un dispositif de remplissage rapide.

Le WSP est à mi-chemin entre le G1 et le G2 au niveau du look, avec ses trois malheureuses encoches Pica sous le logement à sparclette.
La grosse différence -en dehors du corps- est qu'il fonctionne en blow-back: la culasse fait reculer le corps à chaque coup et reste en arrière si le chargeur est vide ("comme les vrais").
Accessoirement, il est livré avec un cache-flamme de 2".

Avantages

Économe en gaz: environs 0.4g de CO2 par tir, soit entre 20 et 30 coups/sparclette.
16 BPS max.
Précis et "accurate" (chez les anglo-saxons, l'accuracy est la capacité d'un gun à rester précis lors de tirs répétés: tirs groupés).
Portée utile raisonnable: Une fois bien en main, on peut toucher une cible mouvante à 35m
Quasiment aucun recul (sauf peut-être pour le WSP).
Costaud (avec un poids pareil, vaudrait mieux!).
"bottom-line ready".
Look (si vous aimez le style futuriste à étages)


Inconvénients

LOURD (1.225 Kg)! Idéal pour faire de la muscu sur le terrain, beaucoup moins pour enchaîner des tirs rapides et précis. Vous allez devoir apprendre à tirer au pistolet à deux mains.
Pas spécialement bien équilibré: loader sur le canon, sparclette sous le canon... (NOTE:
Cette info est sujette à débats: avec une petite teille 9oz au c##, il serait parfaitement équilibré, selon certains usagers).
Système à vis pour la sparclette: c'est le mal
, même en version "+".
Tube loader sur le dessus du canon: et paf dans la ligne de visée... Même avec un hopper, ça ne changera rien: l'adaptateur n'est pas coudé.
Bottom-line moche: adaptateur dans le logement à sparclette.
Look (entre le tube loader et le bout de téton qui pointe, franchement, bof...).
Holster difficile à trouver, vu les dimensions (ou alors chez Warsensor....).
Nécessite des billes relativement solides (ou "grande taille": l'âme du canon est assez large ~0.687 pouces soit grosso-merdo 1.74 cm).
field strip "simple", mais plein de petites pièces (que vous allez paumer).
Ressort du tube loader pas toujours idéal pour chacun (mais bon, des goûts et des couleurs...)
Pas de régulateur... Si vous jouez en CO2, allez-y mollo sur la détente!!

avis

Sans doute me trouvez-vous "dur" avec ce gun.
C'est pas faux, mais il faut tout de même savoir qu'il équipe pas mal de camos de la Chine aux States en passant par l'Afrique du Sud et les Caraïbes!
Et franchement, j'ai du mal à en comprendre la raison.
D'abord et avant tout, je le trouve moche (pourtant, j'arrive à trouver certains lanceurs fluos esthétiquement potables, voir beaux).
Ensuite, trouver des infos valables sur cette gamme est une vraie gageure, en dépit du nombre d'usagers... A croire que personne n'utilise le même gun!
Comme arme d'appoint, il est idéal, tant que vous n'avez pas à changer de sparclette. Si vous manquez de gaz, n'espérez par recharger sous le feu adverse: vous êtes out d'office!
Comme lanceur principal, passez-le en bottom/remote line et vous aurez quelque chose de correct (mais moche) à un prix vraiment sympa.
A ce titre, c'est le candidat idéal pour débuter votre carrière de pistolero en mode "bonjour, j'ai un gros soufflant qui te repeint les fesses à 40m": avec un starter kit à 180 euros (masque compris) chez Alliance, c'est quasiment imbattable niveau prix.
C'est d'ailleurs la grande force de cette gamme: du matos robuste, pas cher, avec des performances correctes.
Le gros point noir reste cependant le nombre de petites pièces... A la limite, et si votre budget le permet, prenez carrément deux ou trois flingues, histoire de pouvoir changer de temps à autres (et accessoirement de disposer de pièces en spare...).
Amis fluos , vous avez là un lanceur tout à fait correct en termes de perfs pour (seulement!?) 10% d'un SMIC (brut de 2010).

En résumé, un marqueur nickel pour les débutants (bricoleurs) / fauchés / les deux. Si votre budget vous le permet, passez votre chemin. Sinon, en calibre .68, c'est une bonne entrée de gamme... [/url]

[url]Hangar 18 CQB



Très longtemps cantonné aux fringues et équipements "pro", H18, après un gros carton dans les accessoires camo (fumigènes, grenades, flashbangs, billes...), s'est lancé dans les lanceurs avec l'EROS (plutôt orienté speed-SAB) et celui qui nous intéresse céans, le CQB pistol (Close Quarter Battle).
Pour celui-ci, c'est simple: prenez le T68, gommez les mentions RAP4 et T68, changez la queue de détente, mettez-y une poignée ergonomique, un filetage A5, retouchez légèrement le design (et encore: même le pontet est kif-kif) et vous avez le CQB de Hangar 18...
Peu d'infos sont dispos, le site de Hangar 18 ne fournissant pas d'infos sur autre chose que ses fringues et le gun ayant subi très peu de reviews
Seule différence notable avec le T68: le nombre d'accessoires...

avantages

Comme le T68, il est basé sur un mécanisme d'autococker... on aime ou pas
Le filetage A5/Spyder, ça fait plaisir.
grip en caoutchouc ergonomique
40m de portée utile (en air, un peu moins à la sparclette)
Léger (alu et teflon®)
Catégorie Stock Class: 10 billes dans le tube
compatible avec les holster les plus courants du marché (dont les hangar18 évidemment, qui ont l'avantage d'être bon marché)

Inconvénient

pareils que le T68
peu (pas) d'accessoires.
Compatibilité pas du tout certaine avec les pièces/accessoires du T68
Système de tubes-loaders pas pratique (mal copié) et fragile.
8 bps gros max
Pas de système intégré pour le remote-line: il vous faudra la fausse sparclette qu'on trouve encore sur certains sites
tubes-loaders difficiles à trouver
sparclette sous le canon, full-face en option

avis:

Pas encore assez de recul sur ce marqueur qui date pourtant de 2009. Il semblerait que ce marqueur ne soit distribué qu'en France et au Royaume uni....
Pour le moment, je recommande de rester sur du RAP68 si vous hésitez entre les deux!


BT SA-17



BT, le poids lourd des fougères, dont la plupart des marqueurs partagent les chaînes de montage des Empire et autre Minis se devait de sortir un marqueur de poing.
C'est chose faite avec le BT SA-17.
Conçu sur la base de l'USP (celui de Piranha, pas le HK), il en partage pas mal de pièces.
Non, ce n'est pas de l'espionnage industriel: c'est KEE qui fournit Piranha, BT, Eclipse, Invert, JT, Brass Eagle, Pure Energy etc...

Au final on a quoi?:
Une belle bête au design soigné qui, si on ôte le tube loader, ressemble à un hybride de Desert Eagle et de Beretta 92...
Tube loader qui, ô joie, ne casse en rien la visée car les braves gens de chez BT on eu l'idée du fil à couper le beurre: décaler ledit tube sur la gauche (ou la droite, au choix).
A noter, la sécurité qui, contrairement à la plupart des marqueurs, n'est pas un bouton-poussoir, mais un slide sur le côté gauche du marqueur (un peu comme sur certains Beratta et Glocks).
Le mécanisme d'armement consiste simplement à tirer un bout de la culasse en arrière et c'est parti.
Notez la vis de réglage de vélocité au niveau de la culasse, sous le faux chien
Il est gros, presque plus gros que le TPX!
Mais il est étrangement léger (hélas aucune donnée fiable et précise sur ce point).
Le système de chargement de CO2 est... spécial: c'est la fermeture de la trappe de l'emplacement de sparclette qui ponctionne cette dernière.
Une fois qu'on a pris le coup, ça doit être assez rapide, mais dans le feu de l'action, si on a pas l'habitude, autant être bien planqué!

Avantages

Pas cher: 129$ chez le constructeur!
Fourni avec un insert en .688
L'idée du tube décalé et réversible!
Rail pica sous le canon
Trappe pour sparclette, pour moins de full face [/url]

source : http://www.teamsauvage.fr
Revenir en haut Aller en bas
ced
Highlander
Highlander
avatar

Nombre de messages : 430
Age : 36
Localisation : thonne-les-prés

MessageSujet: Re: Comparatif Lanceurs de Poing Tiberius / Tippmann / Rap4 ect   Ven 20 Mai - 23:21

beau boulot mon gros
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/album.php?aid=2050625&id=1545066439&
Dark_Hunter
Prédator
Prédator
avatar

Nombre de messages : 802
Age : 33
Localisation : Hagondange

MessageSujet: Re: Comparatif Lanceurs de Poing Tiberius / Tippmann / Rap4 ect   Lun 23 Mai - 16:04

Idé c'est la bible du matériel de paintball


SI VIS PACEM, PARA BELLUM

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chanard
Campeur
Campeur
avatar

Nombre de messages : 2
Age : 36
Localisation : saint-avold

MessageSujet: Re: Comparatif Lanceurs de Poing Tiberius / Tippmann / Rap4 ect   Lun 15 Avr - 18:46

Tiens, mon comparatif!

Une vieille version, mais l'original n'étant plus accessible, ça fait quand même plaisir Wink

Allez, pour la beauté du sport, je vais rajouter ici une update faite sur le forum d'origine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comparatif Lanceurs de Poing Tiberius / Tippmann / Rap4 ect   Lun 15 Avr - 18:57

merci a toi chanard
Revenir en haut Aller en bas
Chanard
Campeur
Campeur
avatar

Nombre de messages : 2
Age : 36
Localisation : saint-avold

MessageSujet: Re: Comparatif Lanceurs de Poing Tiberius / Tippmann / Rap4 ect   Lun 15 Avr - 19:02

Le 3357 Spotmarker

Il fut un temps (que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître) où Crosman -célèbre marque de tir sportif- s'était aventuré dans le paintball!
Pourquoi en parler ici?
Parce que c'est, avec le DRV (voir plus bas), un des rares revolver de paintball que l'on peut espérer croiser.

Conçu sur la même base que leur réplique à plombs du 357 Magnum (au design hésitant entre le Colt Python et le Boa), il reçut la référence 3357 ainsi que le doux surnom de "Spotmarker".
Il tire du calibre .50, ce qui explique pourquoi il n'a pas fait long feu: à l'époque (1987), le .50 était un calibre "exotique", que Kingman a récemment déterré...
Ce calibre lui permet de conserver des proportions "raisonnables".
Contrairement aux armes à feu dont il est inspiré, le barillet ne bascule pas: on doit "casser" pour regarnir le barillet ou le changer.

C'est un double action, ce qui signifie que vous pouvez l'armer en pressant la détente («vas-y, petit, muscle-toi l'index!») ou reculer le chien pour être directement prêt à tirer ("Western style")

Aussi étrange que ça puisse paraître, il est tout à fait possible d'y fixer des accessoires (la lunette étant un grand classique).

L'intérêt de ce marqueur, si vous parvenez à mettre la la patte sur un specimen, c'est qu'il est relativement facile de trouver des pièces: Crosman existe encore et 90% des pièces du 3357 sont prises sur le 357 à plombs (qui est toujours maintenu par Crosman).
Vendu jadis 89$, il s'arrache maintenant à des prix pouvant frôler les 200-250 euros!

Avantages:

Avant tout, mais essentiellement, le look!
Calibre .50: vous avez une portée de plus de 10m!
Sparclette dans la crosse: c'est très maniable.
Double action: pour les habitués, ça peut être sympa.
Barillet amovible: très pratique si vous en avez plusieurs (je vous raconte même pas le prix d'un barillet seul...)
Pièces faciles à trouver (ce qui est plutôt rare pour ce genre de marqueurs)
Visée réglable.
Croiser un adversaire au coin d'un obstacle/mur/porte/palette avec ça et voir sa tête... ça n'a pas de prix >Very Happy

Inconvénients:
Calibre .50: pas toujours facile à trouver, plus sensible au vent.... voir plus haut.
Précision assez aléatoire sur certains (perso, je n'ai vraiment pas à m'en plaindre: entre 2 planche de palette à 15m avec du vent, j'estime que ça reste très convenable!).
Conception assez... spéciale (voir plus loin)
Pas de réglage de vélocité (idem)
Nombreuses petites pièces d'usure (cliquet d'indexation et indexes du barillet, pièce de rétention du canon, ball detent), certaines en plastoc!
Canon unique.
Sparclette uniquement!

A plombs ou à billes?

ATTENTION!
Ce marqueur est dérivé d'un modèle prévu pour tirer des plombs, et ça se voit!
La valve est totalement propriétaire, sans AUCUN réglage possible!
De même, il y a quantité de pièces, et vous avez vraiment intérêt à avoir la notice sous la patte quand vous le démontez-remontez!
C'est de la mécanique de précision, comparé à un cocker, trracer ou mini!


Mon avis:

Bon, j'avoue, je ne suis pas totalement impartial.
J'avais un 357 depuis plus de 10 ans, que je n'ai pu convertir que très récemment en 3357 (la seule différence entre les deux, outre le canon et le barillet, c'est qu'il m'a fallu usiner une petite partie devant le pontet).
Ayant connu la version plombs, je dois admettre qu'on perd en précision, ce qui est logique, puisque l'on tire un projectile plus gros et plus lourd.
Ceci étant, le plaisir de se la jouer "inspecteur Harry" en sortant à la voix un adversaire à la mine décomposée par la seule vision du bouzin, c'est énorme!
Blague à part, c'est également un très bon marqueur pour son époque et sa conception quasi-unique en font une pièce de musée qui continue de faire parler d'elle sur les terrains.
A conseiller aux pistoleros passionnés, aux amateurs de old-school ou aux fondus de scénars...





Le DRV

Le 3357, on peut en croiser une petite trentaine en France.
Le DRV, on peut en croiser une petite centaine AU MONDE!

Le DRV, pour Dukie's RevolVer, est le seul et unique revolver de paintball en calibre .68.
Il est produit en petites séries, entre 15 et 30 pièces à la fois par un membre du forum MCarterBrown (Dukie).
Comptez 12 semaines pour une série de 20 pièces.
Ah, et prévoyez aussi un budget de 750$ US minimum!

Côté technique, qu'est-ce qu'on a?
Une valve Nelson profondément modifiée, un barillet 5 coups (à rechargement automatique sur tube longbow), le tout formant un bel ensemble simple action (il FAUT armer le chien manuellement PUIS déclencher le tir en pressant la détente).

5 coups, oui... mais en .68!
Il est... monstrueux!

Une image sera plus parlante que toutes les comparaisons que je pourrais vous donner:
(non, ce n'est pas moi, je ne suis pas un clone raté de Gilbert Montagné).

Comme vous voyez, passer le barillet en 6 coups aurait été ridicule...
La sparclette vient se loger dans la crosse.
Côté look, il est pas trop mal réussi, même si l'utilisation du calibre .68 impose des contraintes esthétiques pas forcément heureuses...
Le pétard est fileté Cocker et livré sans canon...

Avantages:

Calibre .68: les performances d'un T8 ou d'un TiPX, le look western en plus!
Filetage Cocker: d'excellents canons sont dispos!
Edition forcément limitée: vous pouvez même demander votre propre n° de série dans la mesure des disponibilités!
Entièrement personnalisable: de nombreuses options sont dispos à la commande: barillet supplémentaire, version sans tube de réserve, finition noir semi-brillant, ou pas de finition (alu brut) pour faire votre propre anodisation!
Capable de tirer des First Strike, pour faire mouche de plus loin!

Inconvénients:

Lourd. C'est sculpté dans un bloc d'alu... ajoutez le poids du canon, des billes, du tube, de la sparclette...
La poignée (en delrin, s'il vous plaît) est un peu glissante selon certains.
5 coups... c'est étrange, mais bon... Tippmann fait bien un TiPX à 7 coups...
750$ minimum et plusieurs mois d'attente
Long: à moins d'avoir sous la patte un canon cocker de moins de 8", c'est plus un holster qu'il vous faudra, mais un fourreau!

Mon avis

Honnêtement, j'ai des doutes sur la réelle efficacité sur le terrain, mais ayant pu voir certaines réalisations de Dukie, je pense que ça doit valoir le coût!
Si quelqu'un veut me faire essayer... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2769
Age : 40
Localisation : Saint-Léger

MessageSujet: Re: Comparatif Lanceurs de Poing Tiberius / Tippmann / Rap4 ect   Lun 15 Avr - 19:31

merci pr ta contribution


QUI BENE AMAT, BENE CASTIGAT..... Hé Hé


gaume paintball/ gaume aventure C'est: deux sites de paintball pour vos scénarios les plus fous...
Entre arlon et virton, Non loin de la france et du Luxembourg
A bientôt sur www.gaumepaintball.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gaumepaintball.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comparatif Lanceurs de Poing Tiberius / Tippmann / Rap4 ect   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comparatif Lanceurs de Poing Tiberius / Tippmann / Rap4 ect
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Comparatif] Citroën C6 VS Volvo S80
» Test comparatif Go pro HD et Contour
» COMPARATIF 750 MR2661 GPZX, GSXEF, XJ, CBX
» Comparatif d'arc annuel -> Bowsite
» [Comparatif] pneumatiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gaume Paintball  :: Matériels, techniques,.... c'est ici :: Marqueurs :: LANCEURS DE POING :: Section dédiée au marqueurs de poing-
Sauter vers: